L'hôtel d'Aiguillon

L'hôtel d'Aiguillon devient hôtel de ville en 1908 après son rachat à Madame de Calbiac, descendante de la famille Dubochet. La municipalité a conscience de la valeur patrimoniale de cet immeuble croisicais, y compris pour ses intérieurs globalement bien conservés comme son escalier monumental, ses boiseries, ses cheminées ou son parquet. Elle le souligne déjà lors de l'achat. Elle sollicite donc la protection monument historique en 1926. Une inscription complète (extérieur et intérieur) sera prescrite, un classement aurait sûrement été mérité.

Ho tel d aiguillon
L'hôtel d'Aiguillon, nouvel hôtel de ville (carte postale ancienne)