L'intérêt pour les maisons à pans de bois

Dans les années 1930, ce sont les maisons à pans de bois conservées dans le centre ancien du Croisic qui suscitent l'intérêt des autorités. En 1932, les façades et toitures des maisons de la fin du XVe siècle, 33 et 35 rue Saint-Christophe sont inscrites. Elles sont suivies en 1933 par la belle maison au 14 place Dinan qui appartient à l'époque aux demoiselles Lemesle. Nombre de ces constructions à colombages ont disparu depuis le XIXe siècle puisqu'on en comptait au Croisic près de 50 en 1850 et qu'il en reste actuellement 14 ! Ces protections de maisons sont complétées en 1966 par l'inscription des façades et toitures de la maison de 1558 située 28 rue de l'Église, à l'initiative de son propriétaire M. Moinet, par ailleurs membre des Amis du Croisic. Sur quels critères ont été sélectionnées les maisons dans les années 1930 ? D'autres maisons à colombages de la rue du Pilori ou de l'Église auraient pu également être retenues à l'époque mais les propriétaires n'avaient peut-être pas donné leur aval.

Maisons rue st christophe
Maisons 33 et 35 rue Saint-Christophe

14 place dinan 1Maison 14 place Dinan

28 rue de l eglise 1
Maison 28 rue de l'Église

Maison pans de bois
Maison à pans de bois détruite au début du XXe siècle à l’entrée
de la rue Saint-Yves (photographie collection particulière)